Comment jouer au Backgammon ?

 

Le but du jeu de Backgammon est d'amener tous ses pions dans un compartiment du plateau appelé le « jan d'arrivée », puis les sortir un à un du plateau.

Commencer la partie

Placer les pions en position initiale comme l'indique le schéma.

Position des pions et des joueurs au départ :

Depart

Le joueur au pions noir est en haut et le joueur au pions blanc est en bas.

Se déplacer

Les joueurs jouent à tour de rôle. À chaque tour de jeu, le joueur lance les dés et avance un ou plusieurs pions en fonction du score obtenu.

Les pions blancs se déplacent dans le sens des aiguilles d'une montre, les pions noirs se déplacent dans le sens inverse. Chaque flèche correspond à une case. Le déplacement se fait donc de flèche en flèche en suivant le sens de déplacement.

Chaque joueur doit ramener ses pions dans son jan d'arrivée.

Sens de déplacement des pions blancs -->
Sens
Sens de déplacement des pions noirs -->

Avancer les pions

À chaque tour de jeu, le joueur déplace ses pions du nombre de flèches indiqué par les clés, en respectant le sens de déplacement des pions.

Le joueur peut déplacer ses pions de deux manières différentes :

- Il déplace deux pions de son choix : chaque pion sera alors déplacé du nombre de flèches indiqué par chacun des deux dés.

- Il déplace le même pion deux fois : une première fois du nombre de flèches indiqué par un des deux dés, puis une seconde fois du nombre de flèches indiqué par le second dé. À chaque étape, il doit respecter les règles de l'arrivée sur une flèche.

Deux possibilités de déplacement :

deux possibilites

Obtenir un doublet

Lorsqu'on obtient un double lors d'un lancer de dé, les possibilités normales d'avance sont doublées. Un lancer de dés indiquant 3-3 permet donc d'avancer 4 fois un pion de 3 flèches.

Arriver sur une flèche

Un pion déplacé peut parvenir sur les flèches suivantes :

- une flèche vide,
- une flèche qui abrite un seul pion adverse,
- une flèche qui abrite un ou plusieurs pions de sa propre couleur.

Si les déplacements sont possibles, le joueur est obligé de les effectuer. S'ils sont impossibles, le joueur passe son tour.

des 4-3

Avec un tel score aux dés, les pions blancs ne peuvent pas avancer car les cases qu'ils pourraient atteindre sont occupées par plusieurs pions adverses.

Pions adverses

Frapper un blot

Lorsqu'une flèche est occupée par un seul pion adverse, il est appelé « blot ».

Si un joueur vient poser un de ses pions sur une flèche occupée par un blot, on dit qu'il vient « frapper un blot ». Le blot est alors chassé de cet emplacement, et posé momentanément sur la barre qui sépare les deux côtés du plateau. Il va devoir recommencer son parcours depuis le début.

Lorsque plusieurs pions d'une même couleur occupent la même flèche, ils ne peuvent pas être frappés, ils sont donc invulnérables.

Des 1-4

Avec un tel score aux dés, deux pions blancs peuvent « frapper un blot ». Les deux pions noirs sont alors placés sur la barre centrale.

Barre centrale

La sortie de barre

La « sortie de barre » consiste à faire entrer de nouveau sur le plateau son propre pion qui vient d'être frappé par un pion adverse et déposé sur la barre centrale.

Pour cela, il faut faire entrer son pion sur le plateau par le jan d'arrivée adverse, c'est-à-dire l'endroit le plus éloigné de son propre jan d'arrivée. Le pion effectue sa « sortie de barre » grâce à un lancer de dés qui lui permet de venir se placer sur une flèche, tout en respectant les règles habituelles d'arrivée sur une flèche.

Le pion blanc sur la barre peut sortir avec un dé indiquant le chiffre 1, 2, 5 ou 6.

Sortie de barre

La sortie de barre est obligatoire et prioritaire : un joueur ne peut pas avancer ses autres pions tant qu'il n'a pas remis en jeu le pion frappé. Si le lancer de dés qu'il effectue ne lui permet pas de remettre son pion en jeu, il passe son tour.

Sortir ses propres pions du plateau

Pour sortir ses pions du plateau, ils doivent tous avoir été amenés dans le jan d'arrivée. Un pion peut sortir du plateau si le score indiqué par le dé correspond au nombre de flèches exact qu'il lui reste à parcourir.

Si un pion est frappé alors que la sortie des pions a commencé, le joueur doit d'abord faire revenir le pion frappé dans le jan d'arrivée avant de poursuivre la sortie de ses pions restants.

Exemple de sortie de pions blancs :

Sortie de pions

Terminer une partie de Backgammon

Le joueur qui a sorti tous ses pions du plateau avant son adversaire a gagné la partie.